Guide : Comment bien entretenir son mobilier en cuir ?

25 Fév 2021
Guide : Comment bien entretenir son mobilier en cuir ?

Ce mois-ce on vous présente notre guide conseil sur comment entretenir votre meuble en cuir. Chez nos adhérents, le cuir fait son grand retour, et un beau meuble en cuir doit être entretenu pour rester au top. Mais avant de parler entretien, il est important de parler des matières et des différents types de cuir qui existent.

Les différents types de cuirs :

Il existe plusieurs types de cuir. Tout d’abord en fonction de l’animal dont il est issu. On retrouve ainsi du cuir de vache, d’agneau, de cerf…

Le cuir d’agneau est un cuir lisse (non grainé), qui présent une très bonne qualité. Le cuir d’agneau plongé garde un aspect naturel et soyeux au toucher. C’est un cuir très sensible à la lumière et à l’écrasement et son entretien reste délicat. Dans les cuirs lisses, on retrouve aussi le cuir de veau. Très similaire à celui d’agneau en aspect, les peaux de veaux sont réputées pour être moins souples et doivent donc être hydratées et nourries plus régulièrement.

Cependant, les cuirs les plus utilisés dans l’ameublement sont des cuirs dits mous. On retrouve parmi eux les cuirs de chèvre, de porc, de veaux et de cerf.

Le cuir de chèvre est un cuir particulièrement résistant et très solide. Il a l’avantage de présenter un aspect régulier et grainé avec un toucher similaire à celui du papier. Le cuir de porc est très fin et respirable mais garde un côté doux. Il est lui aussi très résistant grâce à son grain serré et très marqué. Les cuirs de vachettes, quant à eux, sont épais et résistants mais le toucher reste très agréable et légèrement caoutchouteux. Il a l’avantage d’être finement grainé et relativement similaire sur une même peau, ce qui évite les imperfections. Enfin le cuir de cerf est doux, souple et extensible. Il a un aspect grainé et présente l’avantage (non négligeable) d’être facilement lavable et résistant aux frottements et éraflures.

Enfin il est important de rappeler que l’aspect du cuir peut être reproduit avec du plastique, c’est ce que l’on appelle le simili-cuir. Relativement moins cher que le cuir il tente d’imiter sa brillance et son grain mais il est très peu résistant à la chaleur. À l’inverse il est beaucoup plus résistant à l’eau et l’humidité que le vrai cuir.

 

 

Bien entretenir son cuir :

Tout d’abord il est important de préciser que l’entretien de son canapé, fauteuil ou autre mobilier en cuir doit être fait régulièrement.

En effet il est recommandé de passer une peau de chamois humide de manière hebdomadaire pour retirer la poussière du canapé. Il faut aussi éviter de placer un meuble en cuir près des sources de chaleur (radiateur et cheminée en particulier) ou en plein soleil car cela risque de le décolorer et de le dessécher. Enfin pour éviter de tâcher son canapé nous vous recommandons de ne pas utiliser de corps gras pour le nettoyage (comme un aérosol par exemple).

Quel que soit le produit que vous utiliser pour le nettoyage de votre canapé, il est fortement recommandé de toujours tester le produit sur une petite parcelle cachée de votre meuble. Cela vous permettra de vérifier que le cuir ne fait pas de réaction chimique (trou, décoloration…) au produit. L’idéal est de nettoyer les tâches le plus tôt possible en tamponnant (et non pas en frottant) la surface à l’aide d’une éponge douce humide.

 

Quels produits utiliser ?

L’une des techniques les plus répandus pour nettoyer le cuir est d’utiliser un coton ou une éponge imbibé de lait hydrant ou démaquillant. Pour un nettoyage plus profond il est recommandé d’ajouter quelques gouttes de vinaigre blanc au lait hydratant. Vous pouvez aussi préparer votre propre mélange composé à 50% d’eau et à 50% de vinaigre blanc pour un nettoyage plus agressif, auquel cas il est conseillé de lustrer le canapé après nettoyage, toujours avec du lait hydratant ou démaquillant.

Enfin pour raviver votre cuir, nous vous conseillons de le laver régulièrement avec un gant de toilette ou un torchon souple imbibé d’eau et de savon de Marseille.

Pour finir, certaines tâches spécifiques sont très dures à faire partir. C’est le cas du stylo pour lequel nous vous conseillons de frotter la zone concernée avec un coton-tige trempé dans un mélange d’eau et d’un peu d’alcool à 90°. L’alcool à 90° est aussi particulièrement efficace sur les tâches alimentaires comme le sucre, l’alcool ou le café…

Si, par malheur, des vêtements ont déteint ou que votre meuble a été taché par de la peinture, misez sur de la laque à cheveux pour diluer la tâche et frotter ensuite doucement avec un chiffon sec pour faire disparaître les tâches.

 

Voilà, le nettoyage du cuir n’a plus de secrets pour vous ! Si vous voulez souhaitez acheter un meuble en cuir, rendez-vous chez l’un de nos adhérents qui se fera un plaisir de vous renseigner : https://www.cnaem.fr/enseignes/